Cuzco & ses Alentours

Cliquez ici pour accéder directement aux infos pratiques situées en bas de page   

Minute culture : Cuzco est l’ancienne capitale de l’Empire Incas. Elle est aujourd’hui réputée pour ses ruines archéologiques qui l’entourent et son architecture instaurée par les colonies hispaniques. Elle est la ville départ de nombreux treks. Amoureux de la randonnée, vous serez servis ! 

 

Voici notre programme durant notre séjour dans la région de Cuzco :

   • Vallée Sacrée : Urubamba, Salinas de Maras, Moray: 1 jour
   • Ollantaytambo pour visiter ses ruines : 1 jour
   • Agua Calientes pour visiter le Machu Picchu: 1 jour
   • Pitumarca pour admirer les Rainbow Mountains : 1 jour
   • Mollepata pour se promener vers le Lac Humantay : 1 jour

 


 

♦  SOMEWHERE OVER THE RAINBOW MOUNTAINS 

 

– Lundi 25 Juin –  Pas le temps de se remettre de nos émotions la veille. Levés 2h30 ! Ça pique sévère. On se réveille un peu dans le mal mais c’est pour la bonne cause. Aujourd’hui, c’est sans doute le plus gros trek sur le papier. Le trek dont tout le monde dit que c’est chaud chaud chaud. Le trek, dont 3 jours auparavant, quelqu’un a fait un arrêt cardiaque (true story). Mais c’est aussi un trek où le paysage risque d’être un des plus impressionnants, car aujourd’hui c’est la montée vers les Rainbow Mountains, ou la Montana De Las Siete Colores.

Prêts à 3h00 pétante, nous commençons à attendre notre navette dehors. Comme à leur habitude, la navette n’arrive pas tout de suite. Les minutes s’écoulent, nous mourons de froid et pas de navette en vue. Après une heure d’attente, la voilà enfin. Pas d’excuses pour le retard. Ils récupèrent juste tous les trekkeurs dans un ordre aléatoire, donc tout le monde doit être prêt à 3h. Si vous avez le malheur d’être ramassé en dernier, vous aurez attendu une heure voire deux pour rien ! En se levant si tôt, j’avoue que ça nous met un peu sur les nerfs. 

Le trajet pour se rendre à l’entrée du trek semble long. On entame une sieste dans le bus pour faire passer le temps plus vite. Nous nous arrêtons sur la route pour avoir un petit déjeuner préparé par des familles locales, plutôt cool. On en profite pour faire le plein de bonbons au coca, barres de chocolat et eau. Une haute altitude nous attend, il faut donc prendre des remèdes pour lutter contre le soroche (mal de l’altitude). Le trek des Rainbow Mountains, c’est 5km de montée dont 700m de dénivelé. On part de 4500m pour arriver à quasiment 5200m d’altitude. La dernière fois que nous avions atteint cette altitude, c’était au glacier Pastoruri, qui nous avait laissé des séquelles toute la soirée. Cette fois-ci, on ne fait pas les malins. On prend en compte les erreurs du passé. 

 

Cuzco : Rainbow Mountains

 

3 heures de route plus tard, le trek commence, enfin presque. L’orga n’est pas très claire quant au paiement de l’entrée. Certains ont payé l’entrée du parc alors que c’est inclu dans le package. On décide de tracer et de se détacher du groupe pour être tranquille. On paiera pas l’entrée deux fois. Pérou 1-1 Pigeons Voyageurs 😉

Le trek est censé durer 2 heures. Le début n’est pas trop compliqué, on prend d’entrée des bonbons et un petit cachet, histoire d’anticiper le mal d’altitude. La première moitié se passe bien. Nous prenons un rythme « doucement mais sûrement ». Sur les côtés, on commence à voir des personnes monter à dos d’âne ou de cheval.

→ Nous les appellerons les “PF”, autrement dit les “Petites Frappes” : Personne qui, Make Up et coiffage au top du top, prendra sans aucun mérite une photo en haut, devant le paysage.

#RainbowMountains #jesuistropbelle #jenesouffrepas #jesuisunePF 

D’autant plus qu’une fois en haut, les chevaux sont redescendus à une vitesse incroyable pour aller chercher d’autres PF.. 

Voir de tels paysages, ça se mérite ! La fierté de les voir après avoir souffert est beaucoup plus intense ! 


Cuzco : Rainbow Mountains

 

La partie corsée arrive, ça monte de plus en plus. Nous sommes dans les premiers du groupe sans avoir vraiment mis les gazs. Au contraire, on décide de continuer à monter vraiment tranquillement pour prendre les paliers de l’altitude au fur et à mesure. On mange un peu de chocolat. Ca fait plaisir d’avoir du chocolat comme remède. Ça aurait pû être des brocolis ou du réglisse. Non, non c’est bien le chocolat qui est préconisé. Une bonne raison d’en manger sans culpabiliser ! On commence à apercevoir la montagne, la fin du trek n’est plus très loin. 

 

Cuzco : Rainbow Mountains

 

Finalement, on boucle le trek en 1h45, sans même souffrir de l’altitude. Surpris, presque déçus de la difficulté, on ne comprend pas pourquoi les gens le considèrent comme un des plus durs. Il nous a paru tellement simple. Peut être avons nous aussi très bien géré la montée ? Quoi qu’il en soit, nous grimpons un peu plus, pour aller au top du meilleur spot possible, isolé des groupes déjà présents. Arrivés, en haut, on se retourne pour contempler le spectacle.

Nous avions vu beaucoup de photos de cette montagne, mais il est difficile de croire que les couleurs sont exactement comme sur les photos. Très souvent les instagrameurs abusent des filtres. En vérité, on observe parfaitement les 7 couleurs, ils n’avaient pas menti. Nous nous dirigeons ensuite de l’autre côté pour voir quelques montagnes rouges ou « Red Valley ». Puis, nous entamons la descente. 

 

Cuzco : Rainbow Mountains

 

 

Comme nous avions un peu d’avance sur le groupe, on repart dans le même esprit : tranquille ! En 1h25, nous voilà de nouveau au pied de la montagne, sans gueule de bois cette fois. Gestion de l’altitude : Check ! Sur le trajet retour, nous faisons un stop pour prendre un lunch. Un buffet bien garni de spécialités locales nous attendait. Le poulet grillé était exquis, on s’en lèche encore les babines rien que d’y penser. On  reprend le bus. Deux heures plus tard nous revoilà à Cuzco, il est 20h. Le bus nous dépose à l’arrache sans trop d’explications. De ce fait, on est obligé de se débrouiller pour retrouver notre hôtel. On a mis 40 minutes pour faire un trajet qui aurait pu en prendre 20. Dommage. 

Arrivés à l’hotel, nous n’avons même pas faim, du fait de notre dernier repas tardif. Nous lavons quelques vêtements avant d’aller nous coucher. Il faut de nouveau se lever tôt demain. Une nouvelle journée trek vous attend.  

 


 

♦  HUMANTAY LAKE 

 

– Mardi 26 Juin – Les jours passent et se ressemblent (ou presque) au Pérou. Cette fois-ci, nous nous levons à 4h. Nos affaires sont prêtes, une petite demie-heure pour se préparer. Nous sommes à l’heure et espérons que cette fois le bus ne sera pas en retard. Raté, une navette arrive à 4h50. Pour une fois, nous n’avons pas trop attendu, et on ne dit même pas ça pour blaguer.  Ne crions pas victoire trop vite. La navette ramasse d’autres personnes avant de nous déposer sur une place de la ville.

Le groupe est divisé en deux. Entre ceux qui vont faire les Rainbow Mountains et nous, pour Humantay Lake. Après 30 minutes à attendre sur la place, un vrai car arrive et récupère notre groupe. On apprend qu’il y a une autre partie de groupe à récupérer. Encore une fois, on joue avec nos nerfs de bon matin. On a du mal à comprendre comment ils arrivent à galérer autant alors qu’ils font ça tous les jours. 5h50, le bus prend enfin la route. Quand on fait le calcul, ça fait 1h20 de sommeil perdu. Le Pérou commence à nous en devoir beaucoup ! 

Après deux heures de route, nous arrivons à Soraypampa, petite ville où nous prenons un petit déjeuner avec le groupe. Estomacs remplis, nous reprenons la route pour une heure, afin de rejoindre l’entrée du trek. 

 

Cuzco : Humantay Lake

 

La montée vers le lac Humantay est censée durer 1h30 environ. Les premiers pourront profiter une heure en haut, tandis que les derniers ne pourront avoir que 20-30 minutes autour du lac. On n’attend pas, on prend la tête du groupe, sans non plus trop se presser. Vous commencez à connaître la chanson. L’altitude et la vitesse ne font pas bon ménage pour le crâne. Le trek Humantay est progressif, facile au début puis de plus en plus raide au fil des mètres. La fin est donc plus compliquée et logiquement nous commençons à voir les PF et les princesses prendre des chevaux pour monter. Nous, avec nos jambes et nos poumons, mettons 1h05 pour faire les 3.3km et les 400 mètres de dénivelé. De ce fait, nous pouvons profiter pleinement du lac. Et on l’a bien mérité ! 

 


Cuzco : Humantay Lake



Une fois de plus, un superbe paysage qui vaut sa montée. Moins impressionant que la Laguna 69, mais tout de même très beau, le lac Humantay possède plein de nuances de bleu et de vert. La montagne enneigée se trouvant derrière rend le panorama encore plus beau. On remarque que le soleil et sa luminosité ont un impact conséquent sur les couleurs de l’eau. Lorsque les nuages masquent le soleil, la couleur du lac paraît plus fade. 

 

Cuzco : Humantay Lake

Cuzco : Humantay LakeHumantay Lake : Cuzco

Cuzco : Humantay Lake

 

Nous choisissons un spot isolé pour se poser et se relaxer. Le reste du groupe commence à repartir. Comme le guide ne nous a pas vu, on prend notre temps puisqu’on sait qu’on redescendra plus vite qu’eux. Mieux vaut profiter en haut qu’attendre en bas #TeamRebelle. On finit par dévaler la descente “step by step” tout de même, on ne nous la fait pas à nous ! Et on arrive les premiers au car. Nous devenons des trekkeurs de plus en plus aguerris. Sur le trajet retour, nous reprenons des forces : pause lunch, puis c’est reparti pour les 2 dernières heures. 

A cause des retards du matin, nous arrivons à Cuzco de nuit. Nous sommes un peu dégoûtés car nous n’aurons pas vu la ville de jour. Arrivés à Cuzco, le chauffeur de bus et le guide estiment que c’est un peu la merde sur la route. Du coup ils nous font descendre du bus et nous abandonnent là. Merci les gars, allez salut ! Heureusement, nous commençons à avoir un peu d’expérience et on peut compter sur l’aide des péruviens pour trouver notre chemin.

Nous traversons les petites rues de Cuzco pour retrouver un restaurant qui avait été conseillé par une copine de Marie (Coucou Mylène!). En traversant les rues, un immense regret s’empare de nous, la ville de Cuzco semble avoir beaucoup de choses à offrir et à voir. C’est vraiment dommage que nous ne lui ayons pas consacré une journée entière. Nous arrivons au restaurant « Le Buffet Français » qui propose comme son nom l’indique plein de produits français. 

 

Cuzco

 

Au menu, la « Raclette Andine » avec fromage andin et charcuterie de lama. On dégomme la raclette avant de s’attaquer aux desserts : tartelette aux fruits de la passion pour Marie, Brownie pour moi. On échange un peu avec le propriétaire, français, qui nous apprend que sa clientèle est composée à 85% de français, des expatriés. 1000 d’entre eux vivent à Cuzco. Il a parfois aussi des péruviens curieux, ou quelques touristes égarés. Après ce copieux repas, nous repartons à l’hôtel prendre nos affaires, puis rejoignons le terminal terrestre pour prendre un bus de nuit, direction Puno. 

 

Cuzco

 

Ce départ marque la fin de nos 5 jours dans la région de Cuzco. Nous avons vraiment adoré la région et nous reviendrons sûrement ici, car nous sommes restés sur notre faim. On vous conseille, en + de ce que nous avons fait, de rajouter le trek de Saltancay, le trek du Nevado Ausangate ainsi qu’une journée entière dédiée à Cuzco et ses rues.

 


   
LES INFOS QU’IL TE FAUT   

 

   Hébergements   

Golden Inca Hotel
(Cuzco) – 172 Soles (43€) – Confortable



 
  Restaurants   

Le Buffet Français (Cuzco) –  48 Soles (12€) – Raclette Andine, repas français avec des produits péruviens. Un vrai délice. On recommande ce lieu à fond



 
  Activités   

Rainbow Mountains = 88 Soles (22€) – Départ à 2h30 du mat’ – Retour vers 18h
Humantay Lake = 90 Soles (22,5€) – Départ à 4h30 du mat’ – Retour à 18h (normalement).
De nombreuses agences proposent ces treks, vous pouvez réserver sur place.
Assurez-vous que les lunchs soient inclus, ils sont excellents et copieux.

 

Prix par personne sauf l’hotêl qui est pour 2 

À noter : Pour le logement, nous étions en mode ‘confort correct’ car nous étions en voyage de 3 semaines. Si vous êtes en Tour du Monde, il est largement possible de faire moins cher ☺

 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *