Coupe du Monde à Lima

Cliquez ici pour accéder directement aux infos pratiques situées en bas de page   

 

 – Jeudi 21 Juin – Après le trajet de nuit partant de Huaraz, nous arrivons à Lima à 6h00. Aujourd’hui, c’est match de coupe du monde. Et le destin frappe à la porte puisque le match du jour est France-Pérou ! Nous avons 4 heures à tuer jusqu’au match de l’équipe de France. Pour commencer, on décide de se refaire un coup de propre dans la gare routière. Un petit coup de lingette, brossage de dents, et ça repart. Bah oui c’est ça le style backpacker y’a pas de douche dans les bus de nuit donc faut maintenir l’hygiène comme on peut. Après le match, nous prendrons un avion interne direction Cusco. C’est le moyen le plus rapide de s’y rendre et qui ne coûte pas si cher.

On hésite entre aller en ville dans un bar, où se rapprocher un peu de l’aéroport. Finalement, après avoir marché dans les rues désertes de Lima Norte, on choisit de retourner dans le centre pour trouver un bar correct. Nous revenons vers Plaza Mayor, la place centrale de Lima. En arrivant en ville, on opte pour un petit déjeuner local si on trouve. On demande à des policiers près de la place, ils nous indiquent « le meilleur endroit pour prendre un petit déjeuner dans le coin ». On a oublié l’adresse mais c’est vrai que c’était excellent et copieux ! 

Pendant ce temps, c’est le début de l’effervescence pour le match Pérou-France. Tout le peuple est derrière le Pérou. Femmes, enfants et même des chiens portent les couleurs rouges et blanches. Un écran géant est installé sur la place et les gens commencent à venir dès 7h du mat’. C’est dingue ! Pour la France, il faut une demie-finale pour en arriver à une telle ambiance. Il faut dire aussi que le Pérou n’a pas participé à la coupe du monde depuis 32 ans, donc forcément.. ils savourent le moment !

 

Coupe du Monde à Lima

 

Après avoir pris le petit déjeuner, nous nous rendons logiquement sur la place. J’ai, bien entendu, mis mon maillot de l’équipe de France. Je ne pense pas prendre de risque en faisant ça au Pérou. Nous choisissons un bon angle de vue sur l’écran. Nous sommes les seuls français, il faudra faire profil bas si on gagne. Quelques péruviens nous regardent avec le sourire : « qu’est ce qu’ils foutent là eux ? ».

La Marseillaise retentit. Marie et moi chantons quand même fièrement l’hymne national Français. On se sent bien seuls. Ça m’a semblé assez long, et c’était beaucoup plus calme à deux que lorsque tout le peuple péruvien s’est mis à chanter son hymne. Le match se lance, les péruviens sont à bloc ! Après 35 minutes de jeu, Mbappe installe la clim à Lima, la place s’est refroidie. Avec une joie mesurée, on célèbre quand même le but. La première mi-temps passe et le score 1-0 tient. Les péruviens ne sont pas du tout rancuniers, plusieurs ont pris des photos avec nous durant la pause !

 

Coupe du Monde à Lima

 

En seconde mi-temps, un groupe de jeunes avec tambours et autres instruments s’installent à côté de nous. Ils mettent un gros boucan. Ils sont un peu provocateurs vis-à-vis du reste du public, ce qui agace les autres péruviens car leur musique et les drapeaux gênent la vision du match. Une embrouille éclate entre eux et ça part en début de bagarre générale. Certains péruviens nous ont mis directement à l’abri. En moins d’une minute, les forces de l’ordre ont fait le ménage et tout est reparti l’air de rien. La police est efficace ! Le match se termine à 1-0 et il est temps de vite s’enfuir avec Marie. Les péruviens sont éliminés de la coupe du monde et sont au fond du gouffre. L’atmosphère joviale est complètement retombée. Nous fonçons vers l’aéroport pour rejoindre Cuzco. 

 

Coupe du Monde à Lima

 

Le vol se passe très vite et très bien, on a même 20 minutes d’avance. Un chauffeur nous attend sur place, pour directement nous emmener à notre hôtel à Urubamba. Sur la route, celui-ci nous explique deux ou trois choses sur les villes que nous traversons. Plus loin, il prend même le temps de nous déposer à un superbe spot avec vue sur la Vallée Sacrée.  Des péruviennes en tenue traditionnelle passent par là accompagnées de leur lama. Elles sont superbes, souriantes et se laissent prendre au jeu des photos. 

 

 

Nous arrivons à l’hôtel où nous avons pu (enfin) prendre une bonne douche. La chambre est vraiment incroyable. Le lit est immense, tellement immense que même étalés au maximum nous n’arrivons pas à nous toucher ! Soirée repos et dîner à l’hôtel. Gros dodo car demain c’est journée à cheval dans la Vallée Sacrée !

Yihaaaa !

 


   
LES INFOS QU’IL TE FAUT   

 

    Hébergements   

Tierra Viva Valle Sagrado Hotel
200 Soles (50€) – Un peu plus cher qu’une auberge backpacker, mais le rapport qualité prix est excellent ! 


    Restaurants   

Dîner dans l’hôtel – 60 Soles (12€) – Fait par un chef, plat de qualité


    Transports   

Bus : Huaraz → Lima  Compagnie Cruz Del Sur92 Soles (23€)
     – Départ = 22h45 // Arrivée = 6h00 // Durée = 7h15
     – Confort au top et dîner inclus : petit sandwich + collation + boisson

Avion : Lima → Cuzco  Compagnie Latam – 212 Soles (53€)
     – Plusieurs par jour // Durée du trajet = 1h30

Taxi : Lima Centre → Lima Aéroport = 16 Soles (4€)
         Cuzco → Urubamba = 28 Soles (7€)

 

Prix par personne sauf l’hotêl qui est pour 2 

À noter : Pour le logement, nous étions en mode confort correct car en voyage de 3 semaines. Si vous êtes en Tour du Monde, il est largement possible de faire moins cher 

 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *