Sur la route des Incas

Cliquez ici pour accéder directement aux infos pratiques situées en bas de page   

 


  LA VALLÉE SACRÉE (ment belle)

 

– Vendredi 22 Juin –  Après probablement la meilleure nuit de sommeil du séjour, nous voilà repartis pour de nouvelles aventures. Aujourd’hui, c’est la visite de la Vallée Sacrée. Plusieurs options s’offrent à nous pour visiter cette région. La plupart d’entre elles implique de prendre plusieurs transports : taxis collectifs ou des mini bus. Ça fait faire plein de trajets entre les différents points, ce qui prend un temps fou, et fait passer une bonne partie de la journée sur la route. Après de multiples recherches, nous avons trouvé un moyen différent de visiter cette région : à cheval ! Ça permet d’être au cœur de la Vallée Sacrée, là où les voitures ne peuvent aller. Nous prenons un petit déjeuner copieux à l’hôtel avant de prendre le trajet en direction au Ranch Hacienda Del Chalan.

 

      

 

Le tour nécessite un niveau intermédiaire. En faisant les recherches, nous avions vu que tous les lieux que nous voulions faire était réunis sur ce tour, et la balade avait l’air géniale, alors nous avions un peu triché dans le formulaire online concernant notre niveau de montée à cheval. Oups !

Une chance, nous apprenons que nous serons que tous les deux avec le propriétaire pour cette balade. Le temps est une nouvelle fois radieux, la journée s’annonce top ! La femme du propriétaire nous donne quelques consignes à suivre pendant qu’on prépare nos affaires, puis on se met en scelle. 

9h00, début de la balade. On s’en sort plutôt pas mal, même si nous rencontrons quelques contretemps au début : le cheval de Marie a peur de l’eau. Heureusement, nous apprenons très vite. Après avoir chacun reçu quelques consignes de notre accompagnant, nous sommes au point. Et puis, il faut dire que les chevaux sont quand même super bien dressés et font le boulot. 

 

 

La balade commence avec un défilé de montagnes, aussi belles les unes que les autres. Le guide nous montre une montagne ayant une forme de grenouille. Il faut avoir un peu d’imagination mais oui pourquoi pas. The Frog Mountain donc. Il explique un peu l’histoire de la Vallée Sacrée et les projets à venir : un nouvel aéroport va arriver et le développement du tourisme de masse lui faire peur. De gros groupes viennent construire des hôtels, ce qui l’inquiète pour la perte d’authenticité de la région. Allez-y vite avant qu’il ne soit trop tard !! ☺ 

Au bout de deux heures, nous arrivons aux Salinas de Maras. Lieu culte de la région, les Salinas sont des bassins permettant la récupération de sel, puis de le commercialiser par la suite. De nos jours, c’est le tourisme qui rapporte le plus d’argent aux Salinas. Pas moins de 4000 bassins se présentent devant nous, avec des nuances de marron, de beige et de blanc. Un paysage fascinant à regarder. Nous restons une heure pour profiter de cet endroit somptueux. 

 

      

 

Nous nous remettons en scelle, direction Moray, pour voir les terraces agricoles circulaires, créées par les Incas. Malheureusement, j’ai laissé (oui, moi Nicolas, c’est de ma faute) le portefeuille dans le sac au Ranch, et l’entrée à Moray est payante ! Dommage.. Le guide n’a pas suffisamment pour nous avancer. Du coup, il propose une variante du parcours. Elle nous permet de tout faire quand même, sauf Moray bien sûr. N’oubliez pas d’avoir de la monnaie sur vous pendant cette longue balade si vous ne voulez pas passer à côté de ça ! 

Nous faisons un arrêt dans un petit restaurant pour luncher. Le resto est au milieu de nulle part. Le menu comporte intégralement des spécialités locales. On en profite pour en apprendre un peu plus sur le guide. Un moment très sympathique au milieu des montagnes, avec les chevaux, posés pas très loin de nous. Le panorama est exceptionnel, c’est le kiff absolu ! 

 

 

Nous repartons tous les trois, seuls au milieu des champs et des montagnes. C’est vraiment magnifique et je n’arrive même à trouver de mots pour décrire ces paysages fantastiques. Le guide se propose pour nous prendre en photos sur les chevaux, vagabondant au sein de ce décor incroyable. Nous prenons des images plein les yeux. 

 

      

 

Arrivés en haut de la dernière vallée, on aperçoit le trajet pour aller au Ranch. Nous entamons une route de lacets en descente, assez longue. Nous commencons à être crevés ! Une journée entière à cheval ça épuise, surtout quand on n’a pas l’habitude. Les chevaux, quant à eux, accélèrent le pas. Ils sont contents de rentrer à la maison. C’est la fin d’une journée exceptionnelle, probablement la meilleure au Pérou selon moi (Nicolas). En arrivant, on fait le bilan sur le mal aux fesses et autres courbatures en approche. 

Après avoir remercié le guide, nous prenons le chemin vers notre prochaine destination : Ollantaytambo. Nous profitons de la soirée pour se balader dans le village et visiter les boutiques de vêtements locaux. Nous terminons cette journée par un dîner typique : un steak d’alpaga et une purée de quinoa. Un superbe repas, le goût de l’alpaga est semblable à celui d’un bœuf, en bien plus tendre. Nous partons ensuite à notre guest house, où nous passerons une nuit glaciale !

 


 

♦  SITE ARCHÉOLOGIQUE D’OLLANTAYTAMBO 

 

– Samedi 23 Juin –  Après cette nuit gelée à Ollantaytambo, nous nous levons tranquillement pour aller visiter les ruines de la ville. On passe par le petit marché comportant des dizaines de stands locaux. Au pied des ruines, on constate qu’il n’y pas de tickets juste pour ce site. Le ticket regroupe 4 sites dont Moray qu’on aurait dû faire la veille. Dommage, niveau rentabilité, on repassera. On s’est auto-pigeonné ! Du coup la note est un peu plus salée que si nous avions pris le billet qui regroupe les 4 lieux de la Vallée Sacrée (on vous explique tout en bas). 

 

 

Nous visitons les ruines durant deux heures. C’est vraiment très beau. Une très bonne mise en bouche avant d’aller voir le Machu Picchu. On vous conseille d’ailleurs de faire Ollantaytambo avant le Machu Picchu, sinon ça n’a plus aucun intérêt : on ne prend pas l’apéro après le dîner !  

 

      

 

On se dirige vers la gare d’ Ollantaytambo, direction Aguas Calientes, ville où se trouve le Machu Picchu ! Le train est le moyen de transport le plus facile pour aller à Aguas Calientes. C’est aussi le plus rapide. Néanmoins, il coûte assez cher et il ne faut pas hésiter à le réserver quelques semaines en avance. Le trajet en train est sympa, l’aménagement des vitres et du toit nous donne une vision à 360 degrés. Cela permet d’avoir une vue d’ensemble des paysages que nous traversons. Pendant 1h30, nous longeons le canal remontant jusqu’à notre destination, avec une jolie vue sur les montagnes. 

 

Train Machu Picchu     Train Machu Picchu

 

Aguas Calientes, c’est différent de tout ce que l’on a pu voir jusqu’à maintenant. C’est une toute petite ville, hyper touristique. Dès l’arrivée, en sortant de la gare, nous sommes plongés dans un immense marché de fringues et de souvenirs. Le genre d’endroit qui pousse à la consommation. Après avoir vu le bout du marché, on pose nos affaires à notre nouveau point de chute. 

On repart aussitôt vers le nord de la ville pour aller profiter des Hot Springs, ou Aguas Calientes comme son nom l’indique. Au milieu des montagnes et de la nature, la rivière qui coule contient de l’eau chaude, les locaux en ont fait un espace de relaxation avec des bassins artificiels. On laisse donc tomber la tenue de randonneur pour le maillot de bain. 

Nous nous calons dans un bassin à 32 degrés où il n’y a pas grand monde. Au bout de 30 minutes, on a limite froid et on change de bassin, pour aller dans le grand, à 37 degrés. Là, on était bien, un bon moment de relaxation. Les bienfaits du bassin sont soit disant : élimination des toxines, bon pour la peau, bon pour les muscles, etc..

 

 

Après ce moment de détente nécessaire, nous nous promenons au grand marché nocturne à la recherche de souvenirs pour la famille. Vous paierez plus chers ici qu’à n’importe quel autre endroit du Pérou, mais il faut dire qu’ils ont aussi + de choix. N’hésitez pas à négocier avec les marchands, ça fait partie du jeu. Le but n’étant pas toujours d’aller chercher le prix le plus bas possible. Il faut que tout le monde reparte content. Eux comme nous. ☺ 

On finit la journée par un dîner pas terrible. Je pense que c’est pas à Aguas Calientes qu’on peut trouver un resto de fou. Ils empilent les restaurants à burgers et frites. Vous pouvez tester la spécialité locale : le Cochon d’Inde. On était pas dans un mood aventurier aujourd’hui donc nous avons plutôt opté pour des tacos. Sur l’addition, vous aurez la surprise : « 10% de Servicios », douille locale inévitable, Hop là Pérou 1-0 Pigeons Voyageurs. Bien joué les gars on ne l’avait pas vu venir celle là. 

Nous nous couchons assez tôt pour car la prochaine journée c’est D-DAY : MACHU PICCHU ! Popopo

 


 

♥   MACHU PICCHU 

 

– Dimanche 24 Juin –  Réveil à 4h00, ça faisait longtemps ! Non je déconne. On prend le petit déj à l’hôtel rapidement avant de partir pour la station de bus. Les premiers transports partent à 5h30, mais on préfère être un poil en avance pour arriver dans les premiers sur le site. Et pour cause, à peine arrivés, nous voilà devant une file interminable. Les gens sont matinaux, surtout pour ce genre de monument. On hésite entre attendre les bus ou monter le tout à pied. Finalement Marie part acheter des tickets pour le bus, pendant que je patiente dans la file d’attente sagement.

Nous avions choisi en amont de visiter le site, avec l’option Wayna Picchu en plus. Le Wayna Picchu semble assez physique. Se faire le combo Machu + Wayna à pieds, c’est se prendre pour des warriors. Ce sera donc “option bus” pour commencer !

 

 

La file se réduit rapidement, nous grimpons dans le bus et arrivons à 6h00 à l’entrée du MachuPicchu, son heure d’ouverture. Le soleil et son ciel bleu sont une nouvelle fois au rendez-vous ! C’est l’idéal pour les photos ! On se dirige directemement vers le Wayna Picchu. C’est la grande montagne en face de celle du Machu Picchu. Vous voyez la montagne en arrière plan quand on prend l’ensemble du Machu Picchu ? Bah c’est celle là ! Seulement 200 personnes par demie-journée ont accès à ce lieu, ce qui permet d’avoir une vue incomparable sur l’ancienne cité Inca. 

A 7h00, le Wayna Picchu ouvre ses portes et nous commençons à grimper. Des marches d’une hauteur incroyable et des pentes (pour ne pas dire des murs) épuisantes. Nous ne nous attendions pas à faire une marche si compliquée ici. Le Machu est blindé de touristes, mais ici, à Wayna, on voit qu’il reste que les courageux, les vrais marcheurs. Oui, on se la pète ! Du coup, on peut profiter d’un des plus beaux monuments du monde sans être avec la foule. Vue du sommet, la cité est incroyable ! Comment peut-on construire une telle ville dans un endroit pareil avec les moyens de l’époque ? C’est vraiment très impressionnant ! Et on comprend mieux pourquoi elle a pris sa place dans les 7 nouvelles Merveilles du Monde. Nous prenons quelques photos en haut avant de retourner sur la partie principale du Machu Picchu. 

 

Machu Picchu

 

Une ville entière construite au milieu d’une montagne, c’est vraiment impressionnant. On fait des milliers de photos sous tous les angles, avec des lamas également, qui rôdent entre les étages des terrasses agricoles. Ce n’est pas toujours simple de prendre une photo, les gens se battent pour les bons spots et ne savent pas attendre, notamment des chinois qui ont manqué de savoir vivre et qui nous ont un peu tendus.. Heureusement, le site limite le nombre d’entrées par jour, ce qui permet de réguler le flux de touristes. Enfin bref, on sent que l’esprit est moins dans le respect que lors de nos précédents treks, mais on repartira quand même de cet endroit avec de superbes souvenirs. 

On vous laisse plonger dans nos photos souvenirs..

 

Machu Picchu

 

Une fois le tour de cette Merveille du Monde terminé, nous choisissons de redescendre la montagne à pieds (Gare aux genoux en carton.. la descente fait mal..) Cela prend environ une heure. On se fait un petit resto avant de repartir à la gare, pour faire le chemin inverse de celui de la veille. Aguas Calientes → Ollantaymbo. En arrivant à Ollantaytambo, nous négocions un prix misérable pour rentrer en van jusqu’à Cusco. 10 soles pour 2h de route ! 

 

 

Déposés dans le centre de Cuzco, on galère pour trouver l’hôtel. Heureusement, on peut compter sur un local qui nous explique toute la route en regardant la map sur son téléphone. Même avec toutes les explications de ce gentil monsieur, on se perd une nouvelle fois.. Une mamie vient à notre secours ! Elle prend le temps de demander à d’autres personnes car elle ne connait pas non plus le chemin, et nous accompagne, alors que notre direction est à contre-sens de son chemin initial. Elle aurait pu dès le début dire « je ne connais pas », mais elle a pris le temps pour nous aider. Leçon d’humanité, encore une fois ici, au Pérou. Ce peuple a le cœur sur la main.

Grâce à son aide, on retrouve enfin l’hôtel. Épuisés de cette journée, on achète 2-3 snacks au Market d’à côté avant d’aller se coucher tôt. Nous attaquerons dès le lendemain matin les treks aux alentours de Cuzco. En commençant par les Rainbow Mountains. 

 


   
LES INFOS QU’IL TE FAUT   

 

    Hébergements   
Ollantaytambo : Ollantaytampu Hostel Patacalle –124 Soles (31€)
Pas dingue, on a eu très froid, mais c’est le moins cher que nous ayons trouvé là bas 
Aguas Calientes : Perumanta B&B – 64 Soles (16€)
Bon rapport qualité prix
Cuzco : Golden Inca Hotel – 172 Soles (43€)Confortable

 

    Restaurant   
El Trigoto (Ollantaytambo) : 20 Soles (5€) – L’alpaga est excellent !
Tous les restaurants proposent les mêmes choses à des prix équivalents, nous avons choisi celui-ci et il ne nous a pas déçu.

On ne recommande pas grand chose à Aguas Calientes, c’était pas folichon.. Bonne chance !

 

    Transports   
Taxi : Urubamba → Ranch Hacienda Del Chalan : 10 Soles (2,5€)
         Hacienda Del Chalan → Ollantaytambo : 24 Soles (6€)
Train : Ollantaytambo → Agua Calientes : 220 Soles (55€ – oui ça pique)
          Aguas Calientes → Ollantaytambo : 220 Soles (55€ – oui ça pique aussi dans l’autre sens). 
          Départ à toute heure – Durée : 1h30 – Réservation ici !
Coletivo (Van) : Ollantaytambo → Cuzco : 10 Soles (2,5€)

 

   Activités   
Vallée Sacrée : 1 Journée à Cheval – 420 Soles (105€) – Expérience inoubliable ! 
  → Ranch Hacienda Del Chalan – S’y prendre à l’avance car ils sont très prisés 
Réservation ici – Formule = 1D SALT PANS COMPLEX – MORAY

À noter = Si vous aimez faire du cheval et que vous avez du temps il y a des formules bien plus longues, et on ne peut que les recommander vu la qualité du service !

Ollantaytambo, Moray, etc : Entrée 70 Soles (17,5€)
  → Prendre le boleto turistico (Ticket partiel Circuit 3)  = Rentable à partir de 2 lieux visités
Infos détaillées ici !

Machu Picchu : Ticket Wayna Picchu + Machu Picchu : 300 Soles (75€)
  → C’est l’option que l’on recommande vivement. Montaña semble moins spectaculaire.
  → S’y prendre des mois à l’avance – Réservation ici !

 

Prix par personne sauf l’hotêl qui est pour 2 

À noter : Pour le logement, nous étions en mode confort correct car en voyage de 3 semaines. Si vous êtes en Tour du Monde, il est largement possible de faire moins cher  ☺

 

Vous pourriez également aimer...

6 commentaires

  1. Avatar

    Pour avoir fait le trajet Moray-Salinas à pied, je peux dire que j’aurais largement préféré le faire en cheval, ça a l’air top !
    Merveilleux souvenir de Cusco et ses alentours, superbe article qui m’a rappellé bien des souvenirs. 🙂

    1. Les Pigeons Voyageurs

      Hello Aurore !
      En effet à cheval c’était vraiment incroyable ! Ce n’était pas trop long à pied ?
      Merci pour ton commentaire et ravis de t’avoir fait voyager de nouveau le temps de quelques lignes 🙂

  2. Avatar

    Woa ! Ce tour a l’air incroyable et tu le racontes très bien ! Merci de partager ça, et tes photos 😍 ça me donne envie de découvrir ça pour de vrai !

    1. Les Pigeons Voyageurs

      Hello Melinda merci pour ton commentaire 😀
      On ne peut que te recommander d’y foncer, c’est notre meilleur souvenir du Pérou 🙂

  3. Avatar
    Marie José Beaumier a dit :

    Vous nous faites rêver, par toutes vos photos, vidéos et par tous les magnifiques paysages que j’aurai rêver de faire.. Mais grâce à vous nous voyageons dans des supers endroits.
    Bonne continuation pour la suite..

    1. Les Pigeons Voyageurs

      Hello 🙂

      Eheh merci beaucoup pour ce commentaire
      A très vite pour de nouvelles aventures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *