Chiens de traineau à Kvaloya

Dans cet article, vous trouverez le récit d’une excursion en chiens de traineau au cœur de la région de Kvaloya,
proche de Tromso.  

Cliquez ici pour accéder directement aux infos pratiques situées en bas de page   

 

– Mardi 18 Janvier 2022 –

Déjà la quatrième matinée dans le nord norvégien. La moitié du voyage s’est écoulé, nous devons continuer de profiter alors ce matin nous sommes debout de bonne heure pour prendre le ferry à 8h. Nous prenons la route depuis Gibostad, où nous abandonnons notre magnifique cabine, pour rejoindre le port de Bothnam. Sur le quai, nous commençons à rentrer dans le bateau, lorsqu’un garde nous indique que le premier ferry est annulé et que le suivant sera deux heures plus tard. Cela nous empêcherait d’être à l’heure à Tromso pour notre activité de chiens de traîneau. Nous faisons le calcul rapidement et nous voyons qu’en faisant le détour par la route nous pouvons arriver juste à temps. Nous choisissons cette option, c’est parti pour 3 heures sur les routes de l’extrême, sous un blizzard presque aveuglant.

 


Finalement, la route se fait bien et nous arrivons dix minutes avant le départ au meeting point au Scandic hôtel, pour ensuite rejoindre le chenil en van. Cette fois, notre groupe est composé d’une dizaine de personnes dont majoritairement des anglais et des italiens. À l’arrivée au chenil, les aboiements et les cris des chiens nous mettent tout de suite dans l’ambiance. Nous sommes accueillis chaleureusement par une guide qui nous explique que ce sera une sortie en mode « Winter Adventure » les conditions météos étant assez rudes, avec de la neige et de la pluie. Nous ne sommes pas mécontents car cela fait partie de l’aventure, puis nous avions eu un très beau temps lorsque que nous en avions fait pour la première fois à Rovaniemi, en Finlande.

Cela permettra de vivre une expérience différente. D’ailleurs, le guide demande qui en a déjà fait, nous sommes les seuls à ne pas découvrir l’activité de chien de traîneau. Après, nous avoir habillé de la tête aux pieds avec des tenues bien protectrices, le musher nous emmène dans l’arrière cours. Nous pouvons rencontrer les chiens, les caresser, les chouchouter.

 

 

Le musher nous donne quelques explications pour donner le rythme du traîneau à nos chiens. 

Trêve de blablas, en traîneau Simone ! Nous rejoignons notre squad d’Alaskan huskies composé d’une team de 5 toutous prêts à en découdre avec la neige. Pour le départ, Nicolas s’installe en rôle de musher et Marie est passagère.  Elle pourra en profiter pour prendre quelques souvenirs photographiques, si le temps nous l’autorise. 

Le musher donne le tempo et l’expédition commence. Le chemin emprunté est vallonné. Dans les montées, les chiens ont un peu de mal à avancer, on leur donne un petit coup de patte pour aider à faire avancer le traîneau. Parfois, il nous arrive même de courir pour les soutenir. Notre team de toutous a du mal à prendre de la vitesse mais les sensations restent superbes. Le paysage est très beau, c’est une vraie chance de pouvoir faire ce type d’expédition en pleine nature. 

 

Chiens de traineau Kvaloya

 

Après 30 minutes, un 6e chien est ajouté à notre équipe qui trainait un peu de la patte. Il faut dire qu’ils étaient plus concentrés à essayer de faire caca qu’à avancer (3 chiens sur 5 ont fait leurs besoins en courant, bon appétit). Notre nouvelle équipe étant soulagée et au complet, on peut repartir au galop. À six, la cadence est plus rapide et  on retrouve de belles sensations, surtout dans les descentes. Près d’une heure et demie de kiff entre montagnes, sapins et neige. Cerise sur le gâteau, les dernières descentes se font avec une vue plongeante sur un grand lac. Fabuleux ! 

 

Chiens de traineau Kvaloya

Chiens de traineau Kvaloya


Comme toujours en chiens de traineau, nous nous sommes régalés. Cependant obligés de faire la comparaison avec la Finlande, nous avions trouvé l’expérience beaucoup plus folle là-bas. La raison principale est la vitesse. Les chiens allaient beaucoup plus vite en Finlande mais le facteur météo a sûrement joué énormément. Ici, il a beaucoup neigé et il y avait de la poudreuse d’une cinquantaine de centimètres, cela rend l’effort difficile pour les chiens. En Finlande, la piste était déjà bien tracée, ça aide pour qu’ils se lâchent. L’expérience sous la neige et la pluie permettait de connaître quelque chose de différent, et ce n’était franchement pas désagréable. Ça fait partie de l’aventure ! 

 

Chiens de traineau Kvaloya

Chiens de traineau Kvaloya

 

Remis de nos émotions, un réconfort nous attend dans un tipi. Nous sommes servis d’un petit thé et d’un cake au chocolat tout en se réchauffant autour d’un feu. Cela permet à tout le monde d’échanger sur l’expérience vécue. Nous faisons ensuite quelques caresses aux chiens avant de reprendre la navette pour revenir à Tromso. 

 

Chiens de traineau Kvaloya

 

Bilan de l’expérience : c’était très bien organisé. En revanche, en termes de sensations, nous sommes restés sur notre faim. Sûrement car nous ne pouvons pas nous empêcher de comparer avec notre précédente expérience. Pour une première fois, je pense que les personnes qui découvrent le chien de traîneau ont dû grandement apprécier, car les paysages de la région de Klavoya sont très beaux. 

 

Chiens de traineau Kvaloya


De retour à Tromso, nous déposons nos affaires à notre nouveau logement : une cabine traditionnelle située dans Lodge & Camping. Le sol est gelé. En allant récupérer les clés, Nicolas nous a gratifié d’une belle gamelle. On accorde la note de 6 sur 10 pour cette réception médiocre sur les fesses. Arrivés à notre cabine, on pensait avoir upgrade par rapport à la cabine explorateur prise trois jours plus tôt. Finalement, nous sommes un peu déçus. Le charme se trouve plus à l’extérieur qu’à l’intérieur du logement. Certes, il est plus spacieux, mais en termes de confort rien ne justifie que la cabine traditionnelle soit plus chère. Si vous venez en couple, on vous recommande vivement la cabine explorateur, qui comme son nom l’indique donne une très belle vue sur l’extérieur.

 

Chiens de traineau Kvaloya

 

Nous repartons ensuite dans Tromso pour se perdre dans les rues aux maisons typiques. C’est une ville très charmante, nous adorons nous y promener. Nous passons devant l’église, la bibliothèque, le port, et bien d’autres places très jolies. Le ventre gargouillant, on se dirige vers une adresse où Marie pourra goûter un nouveau plat traditionnel : la baleine. 

 


Le Full Steam nous accueille avec son ambiance tamisée et sa décoration composée d’anciens objets de pêche. Pour nous faire patienter, le serveur nous indique qu’à l’arrière du restaurant il y a un musée. Original ! Notre curiosité est attisée et la pièce permet de découvrir de multiples objets utilisés par les pêcheurs, à une époque qui semble bien lointaine de la nôtre. Pour le repas, Marie a donc choisi de prendre de la baleine et Nicolas est parti sur de l’agneau. Fidèles à leurs valeurs, les norvégiens nous servent des assiettes copieuses et bien garnies. La baleine est en fait une viande rouge. Ça ressemble à du bœuf beaucoup plus tendre et plus saignant. 

Gourmands que nous sommes il y a toujours de la place pour un petit dessert à partager. Une nouvelle fois, on s’est régalé, encore une belle adresse trouvée à Tromso !

 


Ce soir-là, nous abandonnons l’idée de la chasse aux aurores boréales. C’est le déluge dehors, la couverture nuageuse est trop dense. Pourtant, sur l’application, les indicateurs étaient très puissants, avec presque 60% de chance d’en voir ! C’est juste énorme ! Satanés nuages…

 

 


   
LES INFOS QU’IL TE FAUT   

 

  Activités 

Excursion en chien de traineau : 4h environ dont 1h30 aux commandes du traineau = Arctic Adventures Tour – 1750 NOK (175 €) – Une superbe activité très bien organisée


 
  Hébergements 
  

Tromso Lodge & Camping (Tromso) – 2800 NOK (280€)
La cabine traditionnelle est idéale pour une famille de 4 personnes. Si vous êtes en 2, privilégiez la cabine explorateur.


 
 
Transports   

Voiture : Agence Hertz – 4×4 Suzuki – On a comparé tous les sites et Hertz est vraiment le moins cher avec de bonnes voitures.
Prix : 7050 NOK (705€) pour 7 jours – Soit 1000 NOK/jour (100€) – Soit 50€/jour/personne
Parking : Comptez 3€ par heure dans Tromso

Ferry : Tous les horaires sont disponibles sur Rome2rio. Pas besoin de réserver, vous pouvez payer sur place.


 
Essence  

20NOK (2€) le Litre – Le plein est à environ 800NOK /  80€


  Restaurant

Full Steam = 390 NOK le plat (39€)
Un repas pour deux revient environ à 100€ – Vous aurez la chance de pouvoir déguster de la baleine.
Ce sont les prix standards en Norvège. Les plats sont néanmoins copieux et délicieux !
 

Prix par personne sauf le logement et la voiture qui sont pour 2 

Vous pourriez également aimer...

1 commentaire

  1. Superbe expérience, ça donne envie 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.