Un week-end à Bruges

Cliquez ici pour accéder directement aux infos pratiques situées en bas de page   

 

Bruges, aussi connue sous le nom de « la Venise du Nord » doit cette réputation grâce à son charme venant de sa merveilleuse architecture, ses bâtiments médiévaux, et ses canaux longeant les rues pavées de la ville. C’est une escapade parfaite pour un week-end en amoureux. La ville flamande se trouve à 3 heures de Paris.

Un plein d’essence et nous voilà partis pour 2 jours.

 

♦   Premiers pas dans la ville  

 

– Vendredi 20 Juin – 

Après 4 heures de route (oui on avait dit 3 heures mais en sortant de Paris c’était le bazar alors on a eu le droit à une heure de bonus) nous arrivons à Bruges. Comme il est déjà 20h30, nous nous garons près de notre hébergement pour le séjour : l’Hôtel August. C’est un lieu très charmant. Les chambres sont assez simples mais l’emplacement est idéal, ce qui lui donne un prix plutôt raisonnable pour les standards de la ville. 

Une fois nos affaires posées, nous demandons conseil au jeune réceptionniste pour dîner en ville. Ayant conscience que nous souhaitons manger local, il nous recommande le Gran Kaffe de Passage. Une chance pour nous, c’est un des rares endroits où il servent encore à Bruges. Les belges mangent tôt et le service cesse vers 21 heures dans la majorité des restaurants. 

 

 

Quinze minutes de marche nous sépare du restaurant. La balade nous a laissé le temps d’admirer les premières ruelles de la ville, et il faut l’avouer, nous sommes déjà sous le charme ! Les bâtiments sont vraiment trop mignons. Nous arrivons devant le restaurant aux allures de bistrot rustique qui semble plutôt côté, vu son remplissage. Les assiettes sont bien garnies et très appétissantes. Notre conseiller ne s’est pas moqué de nous ! Nous commandons une carbonade flamande ainsi qu’un vol au vent accompagnées de frites bien sûr. Regardez un peu les photos et dites nous que ça ne vous donne pas faim ! 

 

 

Pour clôturer l’instant miam-miam, on se partage une petite crème brulée. 

Voilà une entrée en matière plutôt réussie pour la ville belge. On repart vers notre hôtel et le retour servira de marche digestif, indispensable après un tel rassasiement. La nuit tombe sur les canaux et la lumière des ponts donnent des reflets sur l’eau très photogéniques. On savoure l’instant. C’est un très bon choix pour un week-end, nous en sommes déjà certains ! On se couche avec hâte d’en découvrir plus. 

 

 


 

 

   Découverte de la ville en commençant par le Sud  

 

– Samedi 20 Juin –

Levés de bon matin, on traîne mais pas trop, un petit déjeuner pour prendre des forces car aujourd’hui on compte bien traverser Bruges à pieds, en long en large et en travers ! 

On reprend la voiture au parking proche de l’hôtel pour la garer vers la bordure sud de la ville. C’est le tips du jour les amis : pour 3,5 €/jour vous pouvez laisser votre voiture au chaud dans un parking, juste à coté de la gare de Bruges. Du coup on abandonne titine ici jusqu’au dimanche soir. Les vélos, ou les jambes pour les plus courageux (comme nous :p), sont largement suffisants pour couvrir les différents lieux importants de la ville. 

—–—

 

Le Lac Minnewater

Trêve de blabla, on démarre donc par le sud, on remonte la Poertoren (Tour à poudre ou poudrière) avant de rejoindre le Minnewaterpark . C’est la fin du printemps, les feuillages des arbres sont biens fournis et des jardinères ornent les barrières des ponts, c’est un petit coin de paradis. Nous remontons jusqu’au lac Minnewater, plus connu sous le nom de « Lac d’Amour ». Le ciel est bleu, les oiseaux chantent, le panorama est superbe, il nous en faut pas plus pour être heureux ! Les pigeons roucoulent au lac d’amour.. 

 

Bruges Minnewater

 

—–—

Le Béguinage

Nous continuons dans le parc Minnewater pour arriver jusqu’au pont près du béguinage. Le croisement des deux canaux donnent un point d’eau très vaste où une cinquantaine de cygnes ont décidé d’y prendre refuge. 

 

Bruges Cygnes

 

On remonte ensuite la rue Begijnhof pour entrer dans le Béguinage. Historiquement, c’est un lieu où vivait des communautés religieuses. C’est ensuite devenu un endroit où l’on regroupait des personnes agées où des femmes veuves ayant atteint une situation financière précaire. L’espace est un grand jardin composé d’arbres imposants entourés par les maisons-dieu. 

 

Bruges

 

—–—

Le vieux Bruges

Nous sortons de ce havre de paix pour reprendre les petites rues adjacentes. Les bâtiments semblent encore plus anciens que le reste de la ville, et ça a un charme fou ! Plusieurs restaurants et brasseries se sont regroupés dans ces rues. La place Walpein est un endroit idéal pour prendre un verre en terrasse. Si vous y êtes dans l’après-midi, l’odeur des gaufres vous aimantera jusqu’à un vendeur de gaufre. 

 

Bruges

 

Nous passons devant la brasserie De Haalve Man, la brasserie référence de Bruges. Comme il fait plutôt beau aujourd’hui, on préfère se dire qu’on reviendra le lendemain pour visiter la brasserie et profiter plutôt des lieux extérieurs par ce temps ensoleillé. 

 

Bruges

 

Nous continuons donc de marcher en direction du centre, les monuments médievaux s’enchainent. Le pont menant à la rue Zonemekeers nous donne une vue aux allures pures de Venise, on sait maintenant d’où Bruges tient son surnom. L’hôpital Saint-Jean apparaît juste devant nous, nous en faisons le tour pour l’admirer sous tous ces angles.

⇒ Minute Culture : L’hôpital Saint Jean est un des hôpitaux les plus vieux d’Europe. Il a été fondé en 1150, et son architecture médiéval le laisse deviner. Il est maintenant fermé depuis plus de 40 ans et sert principalement de lieu touristique, accueillant parfois des expositions. 

 

 

Pas le temps de se retourner qu’on se prend un autre monument en pleine face : l’Eglise Notre dame de Bruges. Elle est très imposante puisqu’elle nous regarde du haut de ses 122 mètres. La flèche fait à elle toute seule plus de 50 mètres. Il faut savoir que c’est un des monuments en brique les plus hauts du monde. Tout comme l’hôpital, on la reluque sous tous les angles. Les moulures et l’architecture du bâtiment sont magnifiques. Jugez par vous-même. 

 

Bruges

 

Après ces deux merveilleux édifices, on remonte la rue Dijver. Elle longe le canal et sert de point de départ pour les nombreuses excursions en bateau pour visiter la ville via les canaux. Dans l’idée de départ on était partant pour visiter la ville par le biais des canaux, mais pas à 25 entassés dans un petit bateau avec des touristes qui ont l’air d’être souriants comme des tombes. On l’aurait bien fait tranquillement à pédalo à deux comme à Amsterdam, mais apparemment en Belgique ils sont fachés avec les pédalos. Les bords des canaux sont néanmoins très jolis et les longer à pieds est suffisant pour épater nos yeux. 

 

Bruges

 

—–—

Place du Marché (ou Gran Place pour les intimes)

Une fois la rue Dijver terminée, on vire à gauche et cela nous mène à la rue Wollestraat. À ne pas confondre avec Wall Street qui n’a absolument rien à voir. Ici, on trade uniquement du chocolat et de la bière. En parlant de bière, on tombe sur un passage secret (en vrai c’est juste une grande porte ouverte qu’il ne faut pas rater). Il donne directement sur le Beer Wall. Célèbre symbole de Bruges et comme son nom l’indique, c’est un immense mur ou sont entreposés une trèèèèès grande quantité de bières belges, et Dieu sait qu’ils en ont. 

 

Bruges

 

Comme on aura pas assez du week-end pour toutes les gouter, on décide de continuer notre chemin pour aller manger. Il est déjà 14h. Pour faire simple et locale, on se dit qu’on va opter pour une friterie. Au dessus des bâtiments, on aperçoit déjà le Beffroi de Bruges. C’est le monument incontournable de la ville. On le suit des yeux et nous marchons dans sa direction. Une fois arrivée au pied de celui-ci, nous sommes au cœur de la place du marché, aussi connue sous le nom de Gran Place. Elle est immense, le beffroi qui la surplombe est vraiment très impressionnant. On prend le temps de contempler ce superbe lieu jusqu’à temps que nos ventres nous rappellent à l’ordre. 

 

Bruges

 

N’ayant pas le courage de chercher la friterie de l’année, on se dirige sur la première friterie de la Gran Place. Un mini burger, une barquette de frites medium et nous voilà délestés de 10€. Statut de pigeons complètement assumé pour le coup. La Friterie 1900 nous offre néanmoins une vue sur toute la place pendant que nous mangeons, et c’est très agréable par ce temps. 

 

Bruges

 

Les bidons remplis, on décide de passer par la place du Bourg avant de faire une petite pause à notre hôtel pour changer de tenue parce que il fait un peu chaud pour une ville du Nord. La place du Bourg est entourée par de multiples bâtiments ayant marqué l’histoire de Bruges et de la Flandre, dont l’hôtel de ville. Il y règne une atmosphère médiévale très agréable. Pas de transports à moteur, uniquement des calèches, les sabots des chevaux et le bruit des cloches sont les seuls bruits qui résonnent au sein de cette place. 

 

Bruges

 

—–—

 

Les Moulins de Bruges

En rentrant pour changer nos vêtements, on se laisse perdre dans des petites rues peu empruntées par les passants. Tout le charme de Bruges opère ! Des vieux bâtiments qui semblent pourtant si neufs. Les brugeois prennent soin de l’immobilier. Plusieurs fois au cours de la journée  nous avons vu des habitants nettoyer les façacdes de leurs murs eux-mêmes. Il n’y pas de secrets pour rendre une ville si belle ! On se balade ensuite le long des canaux  de la rue Augustijnenrei, où se trouve notre hôtel. 

 

 

Après cette course pause, on se dirige vers le nord de la ville pour partir à la recherche des moulins. On traverse le quartier de Gouden Hendrai. C’est surement le quartier que l’on retrouve dans toutes les photos de la ville. Les bâtiments typiques de la ville avec les canaux en premier plan représentent parfaitement tout ce que nous avons vu jusqu’à maintenant. Les spots sont très photogéniques, notamment le Quai du Rosaire qui est le lieu le plus photographié de Bruges (oui oui + que le Beffroi). 

 

Bruges

 

On continue notre route vers le Nord, et sans suivre vraiment notre carte, on tombe directement sur le premier moulin, facile ! Très photogénique, le Bonne Chieremolen est probablement le plus beau des 4 moulins qui bordent la rocade de Bruges. On se pose quelques minutes puis on se balade sur le chemin qui le relie aux autres moulins. On s’attendait à voir des petits marchands de glaces et de gaufres mais aucun food truck opportuniste ici, c’est bien dommage parce qu’on était pas contre une petite sucrerie. 

 

Bruges

 

—–—

Une gaufre pour le goûter !

On décide de retourner là où il y a plus de vies et de commerçants dans le but de trouver un goûter Brugeois. Soucieux de manger local et après une longue refléxion on décide de se prendre une petite gaufre. Quand on y pense pour « manger local » en Belgique il n’y a pas trop de concessions (sauf si on est au régime) : gaufres, chocolat, frites, bière, moules y’a pire comme produits à déguster.

On récupère une gaufre au House of Waffles qui est « la meilleure gaufre de Bruges » selon un monsieur posé prêt du commerce (qui est en fait le patron, donc totalement objectif). Bien gentil et appréciant notre compagnie, il demande au serveur de rajouter des fraises sur la gaufre de Marie. On était venu pour prendre une simple gaufre et on se retrouve avec un repas alors qu’il est déjà 18h, pas raisonnables. Mais peu importe, on nous retournons sur la Grand Place, et dégustons, savourons, engloutissons ces délicieuses gaufres.

 

Bruges

 

On reste posés deux heures à contempler la ville en train de vivre au son des cloches et du bruits des calèches. Pour compléter le combo des aliments locaux, on se renseigne pour le dîner de ce soir. Notre choix se dirige vers Poules Moules, un restaurant servant principalement des moules (non sans blague ?). L’endroit à l’air très sympa. Le restaurant se trouve au cœur d’une petite place charmante ou se regroupent d’autres restaurant. On se met à table, on regarde les casseroles de nos voisins qui semblent bien chargées, mais on est sceptique sur le fait qu’elles soient vraiment pleines. On décide de s’en prendre une chacun. #LesYeuxPlusGrosQueLeVentre.
Moules à la bière brugeoise pour Nicolas, moules tomates et basilic pour Marie.

Les casseroles arrivent, et on peut vous dire qu’elles sont effectivement remplies à ras bord ! Oups. On a sous estimé nos amis belges pour le coup, ils ne se moquent pas de nous sur les quantités. 

 

 

Ayant eut énormément de mal à finir nos casseroles, on oublie le dessert pour ce soir et on entame une longue marche digestive. On repasse par la place du Marché pour l’observer de nuit. Elle est d’autant plus magnifique que de jour ! Les lumières mettent en valeur tous les bâtiments, le spectacle luminaire nous laisse rêveur. Avec une bonne journée à 23.000 pas, on rentre à l’hôtel bien fatigués. On ne se fait pas prier pour recharger les batteries et on file au lit. 

 

 


 

 

♦   Sunday Fun Day  

– Dimanche 21 Juin –

On traîne un peu de bon matin. Pas de gros programme aujourd’hui puisque nous avons découverts les principaux lieux de la ville hier. On va prendre le temps de repasser dans nos endroits coups de cœur. Un petit déjeuner et un check-out plus tard, on retraverse la ville à pieds pour poser nos valises dans la voiture, au parking. Ça nous permet d’éliminer la gaufre et quelques moules de la veille. 

 

 

Débarrassés de nos valises, nous remontons par la rue Zonemeekers qui est assez réputée et que nous n’avions pas vu la veille. C’est vrai que la rue est sympa et que quelques demeures valent le coup d’œil, mais il n’y rien de fou. Puis nous passons par la place Jan Eyck pour aller bruncher. On avait repéré un superbe spot nommé le BlackBird. Les assiettes sont alléchantes, mais le panneau à l’entrée, « Si vous n’avez pas réservé aujourd’hui, sachez que nous sommes full » nous a vite calmé. Victimes de leur réputation, ils affichent complet jusqu’au mercredi. 

⇒ Le Tips du jour : on avait déjà failli se faire avoir le vendredi soir, cette fois on y a pas échappé, il faut réserver à Bruges ! Nous aimons bien choisir nos restaurants  au feeling, mais si il y a une adresse que vous voulez faire à tout prix, n’hésitez pas à les appeler avant pour réserver.

 

 

—–—

Le Brunch de l’année !

Loin d’être abattus, Marie trouve un autre lieu tout aussi sympa : le Balthasar. On le rejoint en 10 minutes et cette fois-ci il y a de la place. On nous donne le menu, et nous nous léchons déjà nos babines de pigeons. Ayant appris de nos erreurs de la veille, on se limite à 3 plats à partager plutôt que 4. On prend une planche chacun qu’on se partagera pour la partie salée. Pour la partie sucrée, ce sera un gros milkshake au chocolat couronnée d’un donut, d’un oréo, un kitkat, des maltesers, bref tout le rayon confiserie sur le milkshake, et un jus d’orange frais. On va encore repartir en roulant.. Quelques minutes plus tard, nos plats arrivent… À vos marques, prêts, bavez ! 

 

BrugesBruges

Bruges

 

Croyez le ou non, on a réussi à faire rentrer tout ça dans nos deux petits corps de pigeons. Et c’était vraiment trop bons ! Satisfaits pour la journée, on repart se balader à travers les rues de Bruges, en repassant une nouvelle fois par la Grand Place. On a voulu monté en haut du Beffroi mais l’accès était restreint (restrictions Covid) et il fallait réserver en amont. Raté pour la vue imprenable. On se console en allant au bar du musée de l’histoire qui a une vue fort sympathique (a prononcé avec l’accent belge) même si ce n’est surement pas comparable avec le Beffroi. 

 

—–—

 

Brasserie de Halve Maan

Comme annoncé hier, on revient à la brasserie de Halve Maan pour faire une petite visite guidée. Le temps est maussade aujourd’hui et il prévoit de la pluie sur les deux prochaines heures, le timing semble bon. On réserve le prochain tour de visite en anglais. Nous avons une demie-heure à faire passer entre temps. On décide de retourner à Begijnhof, pour se poser tout près des cygnes qui se laissent aller sur l’eau. Ils sont super beaux, surtout quand ils se dressent avec leur plumage pour faire les beaux. D’humeur à poser, ils se laissent photographiés facilement pour qu’on puisse repartir avec de jolis souvenirs. C’est beau la fraternité entre oiseaux ! 

 

 

C’est sympa ce petit moment de romance mais y’a quand même une dégustation de bière qui nous attend ! On file à la brasserie et la visite commence. Le guide nous explique tout plein de choses intéressantes sur l’histoire de la famille propriétaire de cette brasserie et le développement de celle-ci à travers les générations. Au sein d’un petit groupe d’une dizaine de néerlandais, le guide s’adapte et décide de tout expliquer dans nos deux langues, plutôt cool de sa part. 

 

 

Lors de la visite, on monte en haut d’une tour. Elle possède une terrasse qui donne un panorama sur toute la ville ! La voilà notre vue imprenable ! Situé au cœur de Bruges, elle permet de voir tous les bâtiments cultes de la ville, sauf le beffroi qui est caché par l’église Notre Dame. 

 

BrugesBruges

 

Après cette enrichissante visite, on descend et une petite bière nous attend. Ou plutôt deux bières attendent Nicolas puisque Marie n’est pas vraiment une amatrice de bière. La bière qu’ils servent n’est distribué qu’ici, dans ce bar. Ils ne l’embouteillent pas et de la mettent pas en grande distribution. C’est une bière unique qui garde donc 100% de ses saveurs post-brassages. Amateurs de bières, vous apprécierez ! 

 

Bruges

 

Pour cloturer ce petit week-end, on se dirige vers Wollestraat, la rue où la plupart des chocolatiers se trouvent. Ce n’est pas pour nous ! C’est pour ramener des petites gourmandises à nos familles, et d’après leurs retours, nous ne pouvons que vous conseiller la boutique  “Les chocolats de Julie”. Excellents !

 

Bruges


On ne passe quand même pas notre temps à manger ☺ Quoi que.. sur la route, on tombe sur des gaufres en forme de sucette ! Là c’est vraiment du marketing, mais impossible de partir sans avoir testé ça ! Nous sommes faibles, mais vraiment elles nous ont fait les yeux doux. On ne pouvait pas dire non..

 

 

Après l’achat de quelques souvenirs pour nos familles, on se dirige vers notre voiture et voilà que notre week end Brugeois touche à sa fin. Cette ville a tenu toutes ses promesses. Nous avons été véritablement charmés ! C’est une ville calme et paisible, où il fait bon de se balader. Sans oublier de dire un mot sur l’accueil des brugeois, qui sont très chaleureux et qui nous donnent vraiment envie de revenir. Merci la Belgique, à bientôt 😉 

 


   
LES INFOS QU’IL TE FAUT   

 

    Transports   

Se rendre à Bruges depuis Paris
Voiture104€ l’aller-retour pour deux (70€ Essence + 34€ Péage) soit 52€/ pers.
              Durée du trajet : 3h
              Parking : Laissez votre voiture au parking Centrum Station – 3,5€ / jour.

Train66€ l’aller retour /pers
Durée du trajet = 3h

Se déplacer dans Bruges
La ville se visite largement à pieds, laissez-vous aller entre les petites ruelles.
Pour aller plus vite, vous pouvez louer des vélos pour 10€ la journée.
Il y a une dizaine de vendeurs, votre hôtel sera vous guider vers le plus près.

 

 Restaurants 

Gran Kaffe de Passage20€ le plat environ / 4€ la bière 33cl.
Superbe adresse pour dîner. La Carbonade Flamande y est délicieuse !

Poules Moules25€ la casserole de moules (bien chargée).
Très bonne adresse pour manger des moules avec des sauces originales et variées.
                        
Balthasar12€ la planche en moyenne (copieuse). 3€ les jus.
Idéal pour bruncher – La planche avec les tartines de Brie / Pommes / Miel est succulente.
                  
Friterie 1900 10€ le menu : Burger + Frites + Boisson
Pour manger sur le pouce. C’est un peu cher pour ce que c’est mais ça vous permet de manger sur la Place du Marché, le cadre est sympa.
                     
House of Baffle – 4€ la gaufre bien garnie.
Très proche de la place du marché, ces petites gauffres sont excellentes. .

Chez Laurence3€ la gaufre.
Si vous voulez tenter les gauffres en forme de sucettes, on peut rajouter des petites billes croustillantes sur les nappages, miam. 

 

   Activités 

Brasserie De Halve Maan : 12€ la visite guidée avec une bière offerte. Durée = 1h environ.
Beffroi de Bruges : 12€ si vous voulez gravir les 366 marches et avoir une vue imprenable sur la ville

 

   Hébergements   

Hôtel August : 52€ la nuit / pers. Avec petit déjeuner inclus.
Il est idéalement placé ! Le rapport qualité prix est correct. Il est dans les standards de prix de Bruges.

 

Prix par personne

 

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Avatar
    Chrystel Odokine a dit :

    Bravo !!! très bel article sur cette escapade chez nos amis Belges ça donne envie d’y aller ♥️😘

    1. Nicolas Locque

      Merci Chrystel pour ce passage sur notre article 🙂
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *