Découverte de Senja

Dans cet article, nous vous racontons un road trip au sein de la région de Senja, composée de Fjords et de paysages montagneux fabuleux.

Cliquez ici pour accéder directement aux infos pratiques situées en bas de page   

 

– Lundi 17 Janvier 2022 –

Une bonne nuit de sommeil dans cette cabine de captain a permis de nous régénérer. Ce matin, nous pouvons prendre notre temps. Le programme du jour est de faire une boucle au sein de la région de Senja, entre fjords et montagnes. Néanmoins, il ne faut pas trop traîner car les journées sont courtes. À mi-janvier, le soleil se lève à 11h et se couche vers 13h. Mais la luminosité est un peu plus longue : de 9h à 14h. Cela nous laisse cinq heures pour découvrir cette belle partie de la Norvège. 

 


Nous déblayons le 4×4 et prenons la route vers notre premier stop : Mefjordvatnan 

Comme les jours précédents, la neige tombe abondamment et le voyage s’annonce rude. Cela ne nous empêche pas de voir des premiers spots très beaux. Nous nous arrêtons régulièrement pour profiter des paysages et prendre quelques photos. Ces cabanes rouges près des lacs, ces mêmes lacs qui s’entremêlent avec les montagnes qui elles-mêmes se fondent dans les nuages, nous donnent une perception extraordinaire de la Norvège. Ce pays semble nous réserver bien des joyaux. 

 

 

Certains lacs sont à moitié gelés. La glace craquelée flotte en bloc sur le lac, spectacle assuré ! Finalement, nous ne sommes pas mécontents d’avoir un ciel nuageux, cela rend l’ambiance encore plus polaire. L’arctique n’est plus si loin. 

 

 

L’arrêt suivant, c’est Fjordgard. On y sera très vite. Un dernier tunnel avant d’arriver droit sur le Fjord. Nous ne l’avions pas vu venir, personne ne nous avait prévenu et on l’a pris en pleine face : la sortie du tunnel est une claque visuelle ! Prenez ça dans vos yeux ! On laisse la voiture pour se balader dans les alentours, le spot est juste incroyable. 

 


Séance photo terminée, nous reprenons la route où l’on enchaîne Mefjordbotn et Senjahopen. Là où la montagne s’arrête, la mer commence. Les deux paysages s’entrechoquent. Nous ne nous rappelons pas avoir vu mer et montagne se mélanger si sauvagement, le tout dans une ambiance hivernale. Le contraste blanc de la neige sur les montagnes et le bleu très foncé de la mer de Norvège est apocalyptique. Nous sommes émerveillés.

Nous continuons notre route de l’extase visuelle vers Tungeneset. Le chemin nous offre encore de nouveaux paysages de montagnes toutes plus belles les unes que les autres. Le bout du monde, seuls avec notre 4×4 et les panoramas qui s’offrent à nous, des moments simples et tellement appréciable. Nous tombons sur un point de vue assez fou, et décidons une nouvelle fois de nous arrêter pour contempler ce que la nature nous donne. Les vagues viennent se fracasser contre les roches des montagnes, c’est magnifique à regarder, et à écouter. 

 

 

On accélère un petit peu le rythme car nous nous sommes trop souvent arrêtés tellement c’était beau. Nous descendons vers le sud et Straumbotn. Puis, nous tombons sur un nouveau point de vue exceptionnel, on laisse les photos vous raconter le paysage car on a utilisé tout notre champ lexical de merveilleux, beaux, incroyables paysages. 

 



Nous quittons ensuite les fjords et longeons quelques lacs avec à leur bord, les maisons typiques Norvégiennes. On en trouve de toute couleur, et elles sont toutes aussi charmantes les unes que les autres. La couleur prédominante est le rouge, elles donnent une gaieté bienvenue dans cette ambiance froide. L’été, cela doit être très beau aussi.  


 

 

Nous quittons définitivement la mer pour revenir dans les terres. Le vent s’est calmé alors nous décidons de tenter de prendre une vidéo avec le drone. Finalement, le vent n’avait pas dit son dernier mot et commence à embarquer le drone ! Nicolas court après mais cela ne suffit pas à le rattraper, le voilà au moins à 500 mètres de nous, perdu de vue. Nous prenons la voiture et le retrouvons en l’air tout seul. Marie réussit à en reprendre le contrôle et le fait atterrir à une trentaine de mètres dans la neige. Un instant de panique qui a semblé durer une éternité. On a frôlé la catastrophe. Vous l’aurez compris, on ne fera pas d’autres tentatives de drone dans ces conditions. Après cet épisode stressant qui aurait pu gâcher la journée, nous traversons des routes au milieu des sapins, un nouveau paysage agréable. 

 

 

Vers 14h30, nous sommes de retour à notre cabine, avec des souvenirs plein la tête. On n’avait pas vu de paysages montagneux aussi incroyable depuis le Pérou. Cela fait un bien fou. Un repas maison et une pause plus tard, notre hôte Leif nous prépare le sauna. Une demie heure de relaxation et de tranquillité bien méritée. 

 


Le soir nous faisons une nouvelle tentative de chasse aux aurores boréales. Les conditions météo ne suffisent pas pour en voir mais les indicateurs de présence d’aurore sont très élevés. Nous avons gambadé en voiture pendant plus de 2h, en vain. Il nous a été impossible de trouver un ciel dégagé. Il nous reste quelques jours pour en voir d’autres, nous gardons espoir. Cette journée se termine par la préparation du programme de demain, qui sera animé par une activité que nous adorons : le chien de traîneau.

 


   
LES INFOS QU’IL TE FAUT   

 

    Hébergements   

Visit Leif at Senja (Gibostad) – 1240 NOK (124€)
Notre meilleur logement en Laponie Norvégienne, tout était parfait !

    Transports   

Voiture : Agence Hertz – 4×4 Suzuki – On a comparé tous les sites et Hertz est vraiment le moins cher avec de bonnes voitures.
Prix : 7050 NOK (705€) pour 7 jours – Soit 1000 NOK/jour (100€) – Soit 50€/jour/personne
Parking : Comptez 3€ par heure dans Tromso


 
Essence  

20NOK (2€) le Litre – Le plein est à environ 800NOK /  80€


 
  Courses
 

Environ 300NOK (30€) pour assurer deux repas pour 2.

 

Prix par personne sauf le logement et la voiture qui sont pour 2 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.