Waterberg & Cheetah Foundation

Cliquez ici pour accéder directement aux infos pratiques situées en bas de page   

 

Mercredi 19 Juin – Beaucoup de route prévue aujourd’hui. 4h45 programmées pour rejoindre le plateau de Waterberg. Petit déjeuner en même temps que les kudus qui s’hydratent au bord du lac.

 

 

Le début de la route est très beau. Nous en profitons pour faire quelques prises avec le drone, dans cette savane orangée. Après une centaine de kilomètres, nous reprenons une route goudronnée. Au loin, on aperçoit une voiture de police. On a le droit à un petit contrôle. Un peu inquiet par rapport à nos permis français, nous espérons ne pas avoir de soucis. Rappelez-vous, nos permis internationaux n’avaient pas été livrés à temps avant de partir.

Le policier nous arrête et pose deux-trois questions. Il regarde mon permis, RAS. Mais il nous dit que les feux de croisement doivent être allumés en permanence, même en journée. Il me montre un tableau qui indique le prix de l’amende pour cette infraction. La poisse, il faut le savoir qu’en Namibie les feux doivent être allumés TOUT le temps. Nous lui disons qu’on a plus de cash et qu’on ne peut payer que par carte. Après une petite minute à voir que nous sommes dans une impasse. Il nous dit « Bon maintenant vous savez pour les feux, allez-y c’est bon ! ». Une chance que nous n’avions pas de cash. Ce genre de situation n’existe plus en France. Les policiers sont vraiment flexibles ici. Puis il avait surtout la flemme de faire 20 bornes avec nous pour retirer 7€.

 

 

Une heure plus tard, nous arrivons à la météorite Hoba. C’est la plus grande météorite du monde. Rien de particulier à voir si ce n’est un énorme rocher qui a fait un trou conséquent autour. C’est quand même cool de la voir, et surprenant quand on sait que ça provient du ciel. Nous reprenons la route vers Waterberg, en faisant un stop snacks. Notre lunch est un gros goûter gâteaux, Kit Kat, Tuc, Bretzel & Mikado. Pas trop healthy tout ça. 

 

 

Nous faisons quelques stops pour prendre des vidéos avec le drone. Le paysage est très beau. Il y a beaucoup de verdures par rapport au reste de la Namibie. Avec le sable rouge, le contraste est d’autant plus marqué. Nous arrivons à Waterberg, gros plateau rocheux surélevé, enfermant une grande forêt. Le paysage est spectaculaire. Nous installons notre camp puis allons faire un petit tour dans les environs.

 

Waterberg

 

Nous croisons la route de nombreux ragondins, babouins, phacochères et quelques mangoustes. On a aussi la chance d’observer un Dik-Dik, autre espèce d’animal que nous n’avions encore jamais vu jusqu’ici. Ils sont très peureux. Ils fuient dès qu’ils sentent une autre présence et il est presque impossible de les voir de face.

 

Waterberg

WaterbergWaterberg

Waterberg

 

En rentrant, dernier point de vue sur le plateau. La verdure et la falaise rocheuse donnent un rendu très beau. Nous revenons manger un riz/beans, repas très pauvre, puis nous montons nous coucher.

 

Waterberg

 

Dans la nuit, nous entendons des bruits de pas lourds et un animal qui mange. J’ouvre la tente pour regarder, j’aperçois derrière le talus une grande forme blanche. Elle mange des choses dans les arbres et se déplace lourdement. J’ai également entendu deux rugissements que je ne connais pas.

Je réveille Marie car je suis quasiment sûr que c’est un rhino. Nous passons en mode observation à travers la pénombre. Un deuxième animal se rapproche, nous sommes tout excités à l’idée que 2 rhinos puissent être là. Puis, un 3ème animal se rapproche. Pas de doute ici, c’est un cheval. Le second animal rejoint le dernier venu, c’est un cheval aussi. Je descends pour approcher le premier venu et vois un autre cheval. Déçus, nous repartons dormir. Nous avons passé 1h à observer un animal en plein milieu de la nuit, alors que ce n’était qu’un simple cheval.

 


 

   CHEETAH FOUNDATION  

 

– Jeudi 20 Juin – Réveil à 7h30, dans le froid. La nuit a été un peu plus courte que prévue à cause des chevaux qui se sont faits passer pour des rhinos. La douche est tiède, nous ne perdons pas de temps. Nous sommes très vite prêts. Nous rechargeons l’appareil photo au restaurant du campsite avant de prendre la route vers la Cheetah Foundation.  Encore une superbe journée nous attend puisque nous allons à la rencontre du félin le plus rapide du monde : le guépard.

 

Waterberg

 

La jauge d’essence nous inquiète car depuis notre problème de réservoir à Etosha, elle ne baisse plus et nous avons déjà fait 500km. Par précaution,  nous remettons un peu d’essence à Otjiwarongo où les pompistes de la station Shell sont très motivés à nous accueillir. Ils nous font une petite danse et nous ambiance. Une heure plus tard, nous arrivons à la fondation dédiée aux guépards. À notre arrivée, nous avons une vidéo explicative puis un accès au musée. L’histoire de la fondation et tout ce qu’ils font sont très intéressants.

 

 

Minute culture : Les guépards sont passés de 100.000 individus en 1900 à 10.000  aujourd’hui. Les fermiers namibiens les tuent car ils représentent une menace pour leur bétail. La fondation œuvre pour que fermiers et guépards vivent en harmonie. Ils donnent des chiens de troupeaux pour éloigner les guépards et apprennent aux fermiers à les dresser. Cela permet de préserver le bétail des fermiers, et l’espèce animal des guépards, menacée d’extinction. 

Ils détruisent également les arbres à épines, empêchant le guépard de s’exercer, et les recyclent en bûchette pour faire du feu. Plein d’autres actions sont menées, c’est une cause  très intéressante.

 

 

Nous passons ensuite au drive au sein des enclos. Nous avons la chance de voir 4 guépards, 2 femelles puis 2 mâles, ils sont vraiment magnifiques. Leur regard est impressionnant. Le chauffeur nous apporte quelques explications et nos 3 compères américains partageant cette expérience ont décidé de poser énormément de questions. Ils passent plus de temps à discuter avec le guide qu’à observer les guépards. La prochaine fois prenez un café à l’entrée les gars si les guépards ne vous intéressent pas.  

Minute RMC découverte : Les Guépards, dépensent tellement d’énergie pendant leur chasse, qu’ils se reposent avant même de pouvoir déguster leur proie. Ils courent entre 110 & 120km/h et peuvent dormir jusqu’à 21h par jour.

 

 

Après ce petit moment sympathique même si entaché par un gamin intenable, pour ne pas dire insupportable, nous nous achetons une girafe sculptée en bois pour décorer notre appart, puis reprenons la route vers Waterberg.

 

Waterberg

 

Cette fois nous nous installons sur le Plateau Campsite et passons 2 ou 3 heures à faire le grand nettoyage du 4×4. Il faut enlever la poussière de tous les recoins. Elle s’est vraiment incrustée partout. Après ce grand ménage de printemps, nous prenons nos douches puis mangeons un Pâtes Bolo Knacki, le luxe ! Nous partons dormir avant notre tout dernier trajet. C’est donc notre dernière nuit dans la tente et dans le camping. 

 

Waterberg

 


 

– Vendredi 21 Juin – Le début du dernier jour. Nous prenons nos affaires, rangeons le campement correctement. On ne l’a d’ailleurs jamais aussi bien rangé. Un peu moins de 4h de route nous attend. Au programme : du stress en attendant de rendre la voiture. Nous espérons fortement qu’ils ne factureront pas le Couac d’Etosha, le second réservoir essence étant percé. Ni les autres petits trucs. Le voyage n’a pas été très cher et il serait dommage de balancer de l’argent sur un truc qui n’est pas de notre faute.

 

Waterberg 

 

Arrivés à Windhoek, nous faisons un stop cartes postales, puis direction l’agence du 4×4. Nous attendons l’ouverture et le responsable mécanicien nous reçoit. Il fait rapidement le tour de la voiture et voit qu’on en a pris soin. Il ne vérifie même pas que les boxs à cuisine sont pleins et qu’ils ne manquent rien niveau ustensiles. La confiance règne en Namibie. A la fin du check, nous le prévenons pour le problème du réservoir. Inutile de le cacher, car premièrement ce n’est pas bien (on croit beaucoup trop au karma). Deuxièmement, ils ont nos identités. Le mécanicien regarde et nous pose des questions sur la façon dont cela a été rafistolé par les garagistes improvisés d’Etosha. Finalement, il dit que c’est ok et nous fait signer les documents restants. Nous sommes soulagés ! 

 

 

Minute Titine : Nous avons fait un total de 5175km, le tout sans crever en étant 3/4 du temps sur des routes de graviers, ce qui est un miracle en Namibie. Nous abandonnons notre 4×4/campement après 19 jours passés ensemble. Adieu petit Toyota Hilux N152002W n°177, merci pour tes loyaux services. 

Une navette nous emmène à l’hôtel. Nous découvrons notre agréable nid douillet pour cette dernière nuit. On demande au gérant où manger. Nous faisons notre dernier lunch/diner dans une station essence.. Dans un ckicken Inn, équivalent d’un KFC. Puis, nous improvisons une petite ballade avec une glace à la main.

 

 

En rentrant, nous profitons du wifi. Tri photos et point sur l’actu. Nous chillons toute la soirée. 

 


 

– Samedi 22 Juin – Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil, nous sommes prêts à quitter la Namibie. Dernier petit déjeuner à l’hôtel avant de prendre la navette direction l’aéroport. Après une grande aventure pour avoir nos avions, nous parvenons à rentrer en France. C’est la fin de ce superbe séjour. Nous garderons un incroyable souvenir de la Namibie. C’est un pays fabuleux, découvrez notre bilan de ce voyage dans cet article.

 


   
LES INFOS QU’IL TE FAUT   

 

    Hébergements   

Waterberg Wilderness Campsite
(Waterberg) – 512 N$ (32€)
Le campsite est divisé en deux : Andersson ou Plateau. Nous avons testé les deux.
La partie Andersson est plus jolie et plus sauvage. La partie Plateau est plus confortable en terme d’équipements.
African Kwela Guest House (Windhoek) – 928 N$ (58€)
Propriétaire super gentil. Confort top, c’est un peu cher pour la Namibie et pour ce standing il est difficile de trouver moins cher. Petit-déjeuner inclus complet !

    Transports   

Agence Autovermietung Savanna
– 4×4 Toyota Double Cabine avec Tente sur le toit
Prix : 18280 N$ (1150€) pour 19 jours – Soit 960 N$/jour (60€) – Soit 30€/jour/personne
Avec les options Satellite Téléphone (recommandé en cas d’urgence)

+ GPS (inutile en Namibie, il y a peu de routes, une carte vous suffira largement)
Vous pourrez économiser 4€ par jour en supprimant le GPS

 

  Essence  

1600 N$
(100€) par plein (120L de réserve) – 1 plein fait tenir quasiment 1000km

 

   Entrées Parcs & Activités   

Cheetah Foundation – Game Drive :  560 N$ (35€) – Vraiment top !
Waterberg National Park : 80 N$ (5€)/pers + 15 N$ (1€)/ véhicule

 

Prix par personne sauf les hotels & campings qui sont pour 2 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *